excerpt | Vers le Blanc Infini

arp, j (1960)

arp, j (1960)







Tu ouvrais calmement la porte.
Tu faisais une petite révérence en souriant.
Tu accueillais en souriant l'ombre comme la lumière.
Sans effroi tu saluais la vie démontée furieuse.
Consternée devant ta sérénité
elle devenait un miroir sans défaut
qui reflétait docilement ta pure image.
Sans effroi tu saluais les heures rusées
le masque d'os á la visière de neige
les étoiles de plomb
les étoiles de la mort.

 

31 Chapel Lane